Browsing Category

Chroniques vinesques

Chroniques vinesques

Un verre de vin par jour ? le French Paradox ?

25 janvier 2017

Un verre de vin par jour

Un ou trois verres ? Le French Paradox ?

Avant de parler du « French Paradoxe » Commençons par le commencement et tu sauras, Y’a quoi dans un verre de vin ?

L’EAU

En fonction du titre alcoométrique que présente le vin un verre contient entre 80 et 90% d’eau. Si on se base sur le fait qu’un corps humain est composé de 75% d’eau et qu’il perd environ 2,4 Litres d’eau par jour… Non il ne faut pas boire 2,4 Litres de vin par jour pour combler ce manque. Tout de même !

En plus de l’eau le vin contient de nombreuses substances organiques et nutritionnelles ;

Continue Reading…

Chroniques vinesques

Champagne en grande distribution : Que se passe-t-il ensuite ?

13 janvier 2017

3 ans c’est le temps qu’il m’a fallu pour faire comprendre à mes proches l’impact de la grande distribution (GD) sur le marché du Champagne, l’économie d’une région et surtout du patrimoine. Quoique, j’ai des doutes. A mon avis ils n’achètent plus de Champagne en GD uniquement pour me faire plaisir. Une baie de raisin parmi des dizaines de milliards… Le cœur y est.

La baisse continue sur le marché français du Champagne, -2.4 % sur le 9 premiers mois de l’année, Christine Scher, vice-présidente de la fédération des vignerons indépendants de Champagne.

Continue Reading…

Chroniques vinesques

Un verre d’eau aussi ca se partage

2 juin 2016

Au-delà du fait que le vin apporte une belle et grande notion de convivialité, d’échange, de partage spirituel et physique. Certaines personnes créent à travers le vin et sa découverte, une notion d’intimité ; souvenir qu’il rappelle, sensation de moments partagés et d’instants présents. De la même manière, il est capable de faire ressurgir les amertumes et souvenirs appartenant au passé devenus parfois douloureux.

Le vin est vrai et ne peut tricher. Au moindre défaut, aucune chance, il est relégué au banc de touche (facile comme allusion estivale). Si le mode de sélection des êtres humains été aussi pointu ; le monde serait bien triste…Le vin n’est pas si impersonnel que ça, il est même bien plus intime qu’on le croit. Je ne partirais pas sur le terrain glissant des « valeurs qu’il renferme comparées à celles de certains Hommes ». Ce n’est pas l’objet de ce court écrit et le sujet est bien difficile à traiter. (Remarqué que j’ai dit « H »omme et non « h »omme ; ne pleurons pas avant d’être battu mes chers)

Certaine personne, et j’en suis, sont capables de se souvenir des traits d’un vin dégusté, de sa chaleur, son caractère… Parfois de sa pâleur et de son absence de longueur ; Vin d’une soirée qu’on aurait mieux fait de ne pas partager.

Continue Reading…

Chroniques vinesques

Moët & Chandon; locomotive Champenoise étendard de nos traditions

1 mars 2016

Cet article n’est pas une apologie de la marque Moët & Chandon et du groupe LVMH en général. Je souhaite cependant rendre compte, face aux critiques irréfléchies et trop fréquentes, de l’importance non négligeable que tient cette locomotive dans notre économie Champenoise et donc Française. Au delà de l’image qu’elle véhicule c’est la visibilité mondiale qu’elle apporte à notre savoir-faire.

Moët & Chandon : contexte & Réalité

Moët & Chandon, plus communément nommé par son simple raccourci Moët, est une maison appartenant à la filiale Vins et Spiritueux du célèbre  et dynamique monstre FRANCAIS : Louis Vuitton Moët Hennessy. Leader mondial sur le secteur du luxe, ce groupe composé de différents pôles d’activités (vins et spiritueux, maroquinerie, cosmétique et parfumerie, prêt à porter…) a généré un chiffre d’affaire de plus de 36 milliards d’euros en 2015.

Le pôle Vins et Spiritueux du groupe LVMH c’est 24 maisons, dont 6 d’entre elles produisent des vins de Champagne, au chiffre d’affaire ayant affleuré les 4 milliards d’euros en 2014 (3 973 millions). Je ne vais pas vous dire « parmi les Maisons de Champagne les plus connues nous comptons… »… NON ! Elles sont toutes mondialement les plus connues ! Dom Pérignon (1668) ; Ruinart (1729) ; Moët & Chandon (1743) ; Veuve Clicquot (1772) ; Krug (1843) et Mercier (1858). Le meilleur des meilleurs ! l’excellence des grandes marques !

Continue Reading…